Simus Paradise


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Formule 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 10:34

Pour triompher de son rival de toujours et réaliser le rêve de sa vie, Nico Rosberg a mis toutes les chances de son côté. En plus de s´être offert les services de Georg Nolte pour travailler son image, le pilote allemand a travaillé dur avec le physiothérapeute Daniel Schlösser, connu sous le nom de « Dan the Man » dans le paddock de la F1.
Schlösser révèle enfin la fameuse recette de Rosberg pour devenir champion du monde.
« Je n´ai jamais eu besoin de lui botter le cul (sic), en fait j´ai dû plutôt le freiner » dit le physiothérapeute au Bild.
« Dans tout ce que nous avons travaillé, il y avait toujours cette compétition présente. »
Schlösser a concocté un programme adapté aux besoins d´un pilote de Formule 1 et a pensé à tous les détails. Piloter en Formule 1 ne demande pas seulement d´être rapide, mais de pouvoir effectuer plusieurs tâches pendant le pilotage.
« Dans la voiture, Nico devait toujours retenir beaucoup de détails concernant les réglages et les paramètres. C´est pourquoi nous avons joué l´un contre l´autre au memory lors des entraînements de natation, afin d´entraîner la mémoire en même temps qu´une sollicitation physique. Après deux longueurs nous avions le droit de retourner deux cartes et ainsi de suite. »
« Nous avons combiné les mathématiques à la natation. J´ai réfléchi de cette manière : Nico doit nager sur deux longueurs de 25 mètres chacune. Avant qu´il ne commence à faire ces deux longueurs, je donnais un calcul à faire faire à Nico, par exemple, 17 fois 18. Au bout des 50 mètres, il fallait qu´il me donne une réponse. Malgré le fait qu´il devait calculer, Nico effectuait le parcours en bien moins de 2 minutes. Cependant nous avons parfois discuté juste après l´exercice, lorsque sa réponse était à côté de la bonne solution. Quelquefois, il ne voulait pas le reconnaître. »
L´entraîneur n´a pas oublié un seul détail pour maximiser le potentiel de Rosberg. Le poids des pilotes de F1 fait débat depuis quelques années. Schlösser révèle la dureté du régime et de l´entraînement de l´Allemand, pour parvenir à rogner un peu de temps supplémentaire.
« Un kilo en moins de poids dans la voiture, c´est environ 3 centièmes par tour. 1 kilo c´est à peu près le poids qu´ a perdu Nico pendant la pause estivale. »
Rappelons que Rosberg fait 67 kilos pour 1m78 et Lewis Hamilton 66 kilos pour 1m74. Un kilo en plus ou en moins a pu avoir une réelle importance dans les temps effectués par les pilotes.
« Les pilotes ont tous le même problème : il leur faut être léger, mais d´un autre côté, ils doivent avoir dans toutes les parties du corps une énorme force. Donc, il s´agit de perdre du poids sans perdre de puissance. Le seul endroit où nous avions de la marge de manœuvre, c´était les jambes. Nous avons modifié l´entraînement, et au lieu d´aller faire du vélo, nous sommes allés plus souvent courir. Nous avons conservé l´endurance, mais Nico a perdu du muscle au niveau des jambes, et donc aussi du poids. »
« Lors des courses très chaudes, Nico buvait déjà moins que d´habitude le samedi avant les qualifications – presque un litre de moins qu´auparavant. Il s´agissait là aussi d´économiser du poids. »
Schlösser a aussi veillé à s´occuper du mental du pilote et explique à quel point rester positif a été important dans la réussite de Rosberg.
« Je pense qui si on rassemble toutes les sessions effectuées ensemble, Nico était facilement en tête. Mais lorsque je fus quelques fois meilleur que lui, Nico était vraiment fâché. C´était aussi une sorte de compétition entre nous. Pour les dernières courses, nous avons laissé certains exercices de côté. S´il s´avérait que j´étais meilleur le vendredi, Nico laissait tomber la session de football le samedi ou le dimanche. Il ne voulait pas monter dans la voiture avec une expérience négative en tête. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 10:43

Jarier  "Je ne suis pas né sous une bonne étoile"













Ancien pilote de Formule 1, le Français Jean-Pierre Jarier n’a pas connu une carrière glorieuse en Grand Prix, mais en fut un acteur vraiment atypique. Un véritable épicurien.

Après des études réussies, ce qui est (très) rare dans le milieu de la course automobile, Jarier s’est tourné vers le sport auto à la fin des années 70 et a couru en Coupe Gordini, en Formule France et en Formule 3. En 1973, il décroche huit victoires et devient champion d'Europe de Formule 2. Il monte en Formule 1 avec March. Il attire l'attention d'Enzo Ferrari, qui veut l'engager dans son écurie F1 pour 1974. Néanmoins, le redoutable Max Mosley, alors patron de March, refuse de libérer Jarier de son contrat. Enzo Ferrari engage alors Niki Lauda.

On connaît la suite.

Heureusement, Jarier court aussi en Endurance et remporte de belles victoires avec des grandes écuries comme Matra Simca, Alfa Romeo et Renault. Il traverse aussi l’Atlantique régulièrement pour courir en série Can-Am. Toutefois, en F1, il va de déception en déception au sein de petites écuries comme Shadow et ATS.

"Je ne suis pas né sous une bonne étoile”, avoue Jarier  

"On peut même dire que j’ai eu une carrière ratée. Chez Shadow, j’ai fait des pole positions et mené des courses, mais la voiture n’était pas fiable. Même chose avec les Shadow Dodge en Can-Am et des moteurs qui cassaient tout le temps. C’est dur d’aller vite, de bien régler la voiture et de ne rien récolter. Avec la Shadow F1, on arrivait à faire de bonnes performances, mais elle n’était pas du tout fiable. On a connu tous les ennuis, des problèmes de pompage d’essence dans le réservoir. Des conneries, des trucs qui n’arrivent plus maintenant”, raconte-t-il, très ouvertement.Jarier, aujourd’hui âgé de 70 ans, admet que son meilleur souvenir demeure son bref passage chez Lotus à la fin de la saison 1978. Ronnie Peterson venait de succomber d’un grave accident survenu à Monza et Colin Chapman a alors demandé à Jarier, qui était libre de tout contrat, de le remplacer aux commandes de la meilleure voiture du moment, la fabuleuse Lotus 79.
C’est le meilleur souvenir de ma vie, mais je n’ai vraiment pas eu de chance“, poursuit Jarier. “Je suis allé dans cette équipe comme coéquipier de Mario Andretti, qui venait tout juste d’être sacré champion du monde. Je dispute le Grand Prix des États-Unis à Watkins Glen. Après un arrêt pour faire changer un pneu crevé, je remonte tout le peloton, mais je tombe en panne d’essence à quatre tours de la fin alors que j’occupe le troisième rang. La semaine suivante, à Montréal, je fais la pole position et je passe en tête au premier tour avec quatre secondes d'avance sur les autres. Je contrôle la course et j’ai une quarantaine de secondes d’avance quand la pédale de freins va au plancher, et je dois abandonner. Par contre, c’est comme si j’avais gagné le Grand Prix, car j’ai obtenu la pole, le record du tour et j’ai largué tout le monde. J’ai même collé un tour à Andretti durant la course, moi qui n’était que de passage dans cette équipe…"
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 10:49

Le 26 mars prochain, Fernando Alonso va entamer sa 16e saison en tant que pilote titulaire en Formule 1. Le Taureau des Asturies a officié jusqu´à présent dans 4 écuries différentes et comptabilise pas moins de 273 courses.
Avec son tout premier Grand Prix remporté il a 13 ans et son deuxième titre de champion du monde décroché il y a 10 ans, on pourrait penser que l´Espagnol estime la période de 2003 à 2006 comme la plus belle de sa carrière. Mais le pilote se montre plutôt philosophe.
« Je crois que c´est difficile de déterminer quelles années de ma carrière ont été les meilleures. Les années où j´ai eu le plus grand succès en font sûrement partie. A cette époque, c´était beau de gagner et de savourer les victoires. Mais j´ai vécu aussi une belle période chez Ferrari. Maintenant, j´apprécie aussi le projet actuel et la philosophie que nous avons chez McLaren. »
« Dans ta vie, tout est un défi, un procédé d´apprentissage différent. Je me rappelle encore très bien de ma première victoire. Les titres de champion du monde ont été de très beaux moments, mais dans une carrière, il ne s´agit pas que de succès, ni que des victoires. Chaque jour compte. »
Alonso est connu pour avoir souvent changé d´écurie. Il a ses propres critères pour le choix de ses transferts.
« J´ai toujours changé d´équipe pour les mêmes raisons. J´essaie toujours de trouver une nouvelle motivation. Avec un transfert, j´essaie de trouver le bonheur, et bien sûr, une voiture plus compétitive que celle que j´ai sur le moment. J´ai plus ou moins atteint toutes ces choses, en dehors de la première fois chez McLaren peut-être. A l´époque, j´avais quitté Renault pour rejoindre Woking. J´avais une meilleure voiture, car Renault n´a plus jamais gagné de course. J´ai trouvé là-bas une nouvelle motivation, parce qu´après avoir remporté 2 titres avec Renault, j´ai senti que j´avais besoin de quelque chose de nouveau. Mais l´atmosphère chez McLaren n´était pas bonne et je ne me suis pas senti heureux, ni intégré dans l´équipe. Cela a été la seule fois dans ma carrière. »
« Puis je suis revenu chez Renault et McLaren a gagné le titre avec Hamilton. Mais par la suite ils n´ont plus jamais gagné. Je n´ai donc quitté aucune écurie qui a dominé en Formule 1. Ce fut la même chose avec Renault et Ferrari. Je suis allé chez Ferrari, parce que c´était un rêve de piloter pour cette écurie. J´y ai eu une période fantastique et une voiture bien plus compétitive que ce que j´avais peu avoir chez Renault l´année précédente. Je me suis battu jusqu´à la dernière course du championnat. Puis j´ai quitté Ferrari parce que j´ai senti que le temps que j´avais à y passer était terminé. Je n´ai plus trouvé de motivation et je pensais qu´ils n´allaient pas gagner dans une période proche. Et ils ne gagnent pas.»
« J´ai trouvé chez McLaren une nouvelle motivation. Je suis heureux et j´apprécie le projet que nous avons. 
J'espère que nous allons avoir très bientôt une meilleure voiture. »
Alonso révèle que personne d´autre ne l´a incité à changer d´équipe : même pas son manager.
« Normalement, il y a seulement moi qui choisit de partir. Je parle à ma famille de mes pensées et de mes transferts, mais c´est ma propre décision. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 10:51

Pour beaucoup d´anciens pilotes et même pour les pilotes actuels en Formule 1, Ayrton Senna est automatiquement considéré comme le meilleur de la discipline.
Jackie Stewart se détache des autres figures du paddock. Selon lui, un pilote est plus doué que Senna.
« Je place toujours Alain Prost devant Ayrton Senna » révèle-t-il au Blick.
« Pour moi, le Brésilien a été le pilote le plus passionnant de son temps. Mais à la fin, le Français a gagné plus de courses. Alain n´a jamais donné l´impression 
qu'il dépassait ses limites. Ayrton le faisait – c'est que j´ai ressent avec lui. »
Le triple champion du monde a beaucoup observé les deux légendes du sport pour forger son opinion.
« Lorsqu´on regarde les vidéos prises par les caméras embarquées, cela se remarque tout de suite que Senna travaillait 3 fois plus avec le volant que Prost. Senna était super rapide, mais Prost avait le style de pilotage le plus propre des deux. »
Quant à celui qui a battu le record du nombre de titres de champion du monde, Michael Schumacher, Stewart pense qu´il était meilleur en dehors de la piste.
« Son grand point fort était qu´il avait constamment les bonnes personnes regroupées autour de lui. Ce qu´il souhaitait, il l´a reçu de Ferrari. Je crois qu´il tirait les ficelles presque mieux qu´il ne pilotait ! Ainsi, il s´est assis la plupart du temps dans la meilleure voiture et a décroché la majorité des victoires. Cela ne le place cependant pas devant Juan-Manuel-Fangio ! »
Car, pour l´Ecossais c´est bien à la première légende de la Formule 1 que va toute son admiration.
« Pour moi, Fangio est le meilleur pilote de tous les temps, depuis 1950. Il s´est toujours cherché la meilleure voiture. Lorsqu´il était chez Mercedes, il sentait déjà qu´il devait de nouveau repartir pour aller chez Maserati. C´est comme cela qu´il est devenu 5 fois champion du monde. En 2e position, je mettrais mon compatriote, Jim Clark, qui a toujours piloté pour Lotus… en 3e, je ne sais pas… ah si ! Prost. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 11:50


A l'époque de cette photo, quand il gagnait tout en F2 chez March, je voyais souvent Jarier qui avait une Jaguar XK140 Roadster bleu ciel métal, je lui avais prêté mes panneaux de portes en plastique transparent qui faisaient office de vitres de portières, pour qu'il en fasse faire une copie par son sellier, car les siens étaient trop pourris.
J'avais revendu mon coupé XK120M, (que j'avais acheté seulement 500 Frs, sans carte grise dans une casse au Pecq) à roues à rayons boulonnées  (sans son moteur d'origine 190ch que j'avais monté sur mon Roadster XK120) à son pote Marc Fouet qui était le président de son fan club; 

et j'ai assisté chez notre ami commun: Dominique Dumas, son (mauvais) avocat, à toutes les péripéties de son engagement raté par Enzo Ferrari, avant qu'il ne se rabatte sur Niki Lauda, mais DomDum n'a jamais pu vraiment faire le poids face à un procédurier retords comme Max Mosley. 
Belle occasion ratée pour Godasso, ça m'avait démoli le moral à l'époque.


Dernière édition par corin le Lun 2 Jan 2017 - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dee Michael
Eternel enfant
Eternel enfant
avatar

Masculin
Bélier Nombre de messages : 16477
Age : 64
Localisation : Un peu plus à l'Ouest...
Humeur : Pré-printanière à moral croissant

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 12:10

Merci Corin, très intéressant. J'appréciais beaucoup Jarier durant sa carrière, c'était un pur et c'est pas pour rien qu'on l'a surnommé "Godasse de plomb".


~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 12:15

C'est le photographe Manou Zurini qui l'avait surnommé ainsi, mais JPJ détestait ce surnom, car il estimait qu'il respectait toujours la mécanique et que ce surnom sous entendait qu'il mettait le pied au plancher sans réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 12:27

JPJ vouait une véritable passion pour Jim Clark comme moi d'ailleurs, et il voulait avoir un casque de la même couleur que le sien, donc il a fait peindre son casque vert foncé avec une décoration blanche pour le distinguer de celui de Jimmy.
Je l'ai vanné quand il m'a raconté le pourquoi du comment de sa couleur de casque, en lui disant que celui de Jimmie était bleu nuit couleur écosse, et j'étais absolument sûr de mon fait, moi qui suis d'origine écossaise par ma mère.
On a parié un resto que c'est moi qui avait raison et pas lui, car sur les photos à cause du reflet de l'herbe verte sur le bleu nuit du casque, celui de Clark lui avait paru vert anglais foncé et comme il ne l'avais jamais vu en vrai sur un circuit, contrairement à moi, dès 1962 à Spa pour ma première course en spectateur et sa première victoire en F1, j'ai gagné le pari et on s'est fait un énorme couscous royal chacun.
Mais comme il venait de gagner un maximum de courses avec son casque vert foncé, c'était trop tard pour changer de couleur de casque.

Le casque bleu nuit de Clark et son regard unique...


Dernière édition par corin le Lun 6 Mar 2017 - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dee Michael
Eternel enfant
Eternel enfant
avatar

Masculin
Bélier Nombre de messages : 16477
Age : 64
Localisation : Un peu plus à l'Ouest...
Humeur : Pré-printanière à moral croissant

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 2 Jan 2017 - 12:31

Superbe anecdote !!

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
corin
Citizen Kane
avatar

Cancer Nombre de messages : 2954
Age : 68

MessageSujet: Re: Formule 1   Lun 9 Jan 2017 - 20:30

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Formule 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Simus Paradise :: Le coin des moteurs :: Sports mécaniques-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: