Simus Paradise


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les légendes de la vitesse pure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dayrton
The spirit of Senna


Masculin
Bélier Nombre de messages : 967
Age : 64
Localisation : Belgique occupée mais je résiste...
Humeur : Extrême

MessageSujet: Les légendes de la vitesse pure   Sam 7 Fév 2009 - 21:20

Salut,


Le soft 'GP500' est une bonne occasion de parler un peu de l'Histoire de la moto de vitesse pure à travers quelques images qui sont très nombreuses sur le net.

Par qui commencer ? Il y en a tellement et tous d'un très grand niveau. Mon idole toutes catégories était Jarno Saarinen, champion du monde 250cc en 1972 et qui trouva la mort à Monza en 1973 mettant ainsi fin bien trop tôt à une carrière qui s'annonçait des plus brillante.
Mais pourtant je vais commence par le petit prince de la vitesse:

Phil Read

Les infos sur sa carrière fournies par Wiki:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Phil_Read

Quelques images maintenant.

Ici au début de sa carrière, je ne sais pas où ni sur quoi, peut-être sur une Norton MANX au TT.


Sur cette image, Phil Read assis sur sa machine, le monsieur penché sur le moteur c'est Franck Sheene et le petit bout qui regarde c'est Barry Sheene.


Phil Read sur Yamaha en 1965



Devant Bill Ivy



Read à l'époque de sa splendeur.



Un départ en 1973 sur MV Agusta. Normalement les chiffres noirs sur fond blanc indiquent qu'il s'agit d'une course de 750 cc, les 500cc étant à cette époque exclusivement désignées par des chiffres noirs sur fond jaune.



En 1974 sur la MV Agusta.




Phil Read aujourd'hui avec Giacomo Agostini, 22 titres de champion du monde à eux deux !


Ici, Phil Read en 2003, soit à l'âge de 64 ans, se défonce sur le circuit d'Issoire. Quelle pêche Sir !


(Si vous relevez une erreur ou si vous pouvez préciser une année, un endroit et/ou un noms de pilote visible en arrière-plan, merci de le signaler car les photos n'indiquent pas toujours tout et la mémoire est faillible...)


(en construction)

~~~~^_^~~~~

Et le huitième jour, Dieu créa...


Dernière édition par Dayrton le Dim 8 Fév 2009 - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Popov62
La fouine
La fouine


Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1706
Age : 48
Localisation : Ch'ti (62)
Humeur : Météorologique

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Sam 7 Fév 2009 - 22:12

Merci Dayrton , très sympa comme post Super !
Revenir en haut Aller en bas
http://space-wings.blogspot.com/
Dayrton
The spirit of Senna


Masculin
Bélier Nombre de messages : 967
Age : 64
Localisation : Belgique occupée mais je résiste...
Humeur : Extrême

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Dim 8 Fév 2009 - 15:26

J'ai rajouté 3 images, deux au début et une à la fin.

~~~~^_^~~~~

Et le huitième jour, Dieu créa...
Revenir en haut Aller en bas
Popov62
La fouine
La fouine


Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1706
Age : 48
Localisation : Ch'ti (62)
Humeur : Météorologique

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Dim 8 Fév 2009 - 16:59

Superbes archives , mais aussi jolie photo récente , à 64 ans faut le faire quand même ! Super !
Revenir en haut Aller en bas
http://space-wings.blogspot.com/
Popov62
La fouine
La fouine


Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1706
Age : 48
Localisation : Ch'ti (62)
Humeur : Météorologique

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Mar 28 Avr 2009 - 10:32

Dans mes quelques recherches , je suis tombé par hasard sur ce site , évidemment on va de suite mater tout ce qui est photos sur ce genre de site , mais y a un onglet "Sounds" , je vous conseil d'aller y faire un petit tour sur cette page suffit de descendre un peu plus bas puis vous aurez l'embarras du choix, y a des enregistrements certes courts , mais ça met du baume aux oreilles je trouve ! Smile :

http://www.vintagebike.co.uk/index.htm

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://space-wings.blogspot.com/
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16274
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Dim 3 Mai 2009 - 12:54

Oui il est super celui-là. Si je me souviens bien, 13nrv nous l'avait donné sur C6 non ?

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dayrton
The spirit of Senna


Masculin
Bélier Nombre de messages : 967
Age : 64
Localisation : Belgique occupée mais je résiste...
Humeur : Extrême

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Mer 20 Mai 2009 - 19:08

Aujourd'hui, 20 mai, 36 ans, déjà, de la disparition tragique d'un des meilleurs.
C'est en effet le 20 mai 1973 à Monza que nous quittait le prodigieux Jarno Saarinen.



Vous trouverez quelques informations générales sur Jarno Saarinen ICI.

Mais de mémoire, je vais en ajouter d'autres.
Ce qui faisait la force de Jarno, c'est incontestablement le fait qu'il ait commencé à courir en moto sur la glace en Finlande.
A cette époque, il n'y avait pas de pneus cloutés et on imagine la difficulté que pouvait représenter le fait de devoir non seulement rouler mais en plus concourir sur une telle surface ! Peu d'entre nous seraient capables de rouler 10 mètres sans tomber en étant bien droit sur la machine alors sur la glace et en course imaginez le tableau...

Selon ce que j'ai lu dans les années 70, les pilotes sur glace travaillaient leurs pneus avec du papier de verre à très gros grain de façon à ce que la surface du pneu ressemble à celle du papier verré. C'était tout ce qu'ils pouvaient faire pour augmenter le grip...
Et non seulement Jarno arrivait à rouler mais en plus il gagnait et fut même champion plusieurs fois.
Lorsqu'un tel équilibriste se présente sur du macadam, on se doute bien que la glisse ne lui fait pas peur et qu'il a un énorme avantage sur bien d'autres pilotes.



Et c'est ainsi que Saarinen, qui par ailleur était ingénieur en aéronautique, décida de se lancer dans l'aventure des courses de vitesse sur route.
La première année, avec extrêmement peu de moyens financiers, il passa sur le continent avec son ami Teuvo "Teppy" Lansivuori donc le père, croque-morts de son état, leur avait prêté le corbillard pour transporter les machines des deux pilotes !!
Cette anecdote est authentique et fort peu connue.

Teuvo Landsivuori



Une fois adapté aux circuits européens, le talent de Saarinen commença à payer. Son pilotage était une véritable révolution en matière de vitesse sur route à une époque où les pneus étaient toujours de section triangulaire et de composition trop dure pour permettre des folies. Mais Jarno savait comment faire glisser une moto et pour cause.
Se déhanchant au maximum jusqu'à poser le genoux par terre comme sur la glace, tout en pesant de tout son poids sur le pose-pied extérieur au virage, il pouvait ainsi abaisser le centre de gravité tout en contrôllant la dérive qu'il provoquait sur la roue arrière.
Autrement dit, il faisait en 1970 et avec des pneus-savonettes ce que Rossi fait aujourd'hui grâce à des pneus super-adhérants !



Deux ans plus tard, il décroche un contrat chez Arwidson Yamaha(Hollande) et va remporter le championnat 250cc.












Une star était née et Agostini avait toutes les raisons de craindre la montée de Jarno en 350cc et 500cc d'autant qu'avec une TZ350cc Saarinen(dossard numéro 10) avait remporté haut la main les 200 miles de Daytona et les 200 miles d'Imola dans la foulée, humiliant au passage les pilotes 750cc qu'il laissait sur place avec sa 350 !










Pilote officiel Yamaha-usine(Japon, la maison mère) en 1973 avec comme équipier le japonais Hideo Kanaya(recordman du monde de la plus haute vitesse enregistrée en 2 roues sur piste, 403 km/h à Daytona) il se lance donc à la conquête du royaume d'Agostini, les 500.
Et le premier GP est un véritable festival, Saarinen est intenable sur la toute nouvelle TZ4 500cc 4 cylindres 2 temps. Ago essaye bien de le suivre mais il est obligé de sur-piloter et il s'étale sans se faire mal.
Jarno Saarinen est parti pour conquérir le titre, rien ne peut l'arrêter.





Et puis vint ce funeste GP d'Italie de Monza le 20 mai 1973.
Dans la course des 125cc précédant celle des 250cc, Walter Villa perdait de l'huile mais au lieu de s'arrêter il continua un tour entier pour ramasser quelques points.
Dans la Curva Grande, d'énormes traces d'huiles maculaient la piste en pleine trajectoire, un piège mortel que personne ne semblait voir.
Un spectateur, fan de Saarinen, courru vers le paddock et prévint le directeur de course de la présence de cette huile. Les commissaires reçurent l'ordre de nettoyer, mais aucun d'entre eux ne se donna cette peine...
Au premier passage, Saarinen et Pasolini s'accrochèrent et chutèrent, entrainant avec eux le paquet qui suivait. Une quinzaine de motos par terre et le feu prenant de plusieurs réservoirs éventrés.
Jarno fut tué sur le coup alors que Pasolini s'était relevé, mais il fut ensuite percuté et y perdit la vie à son tour...
Deux morts par la faute de commissaires incompétants qui mirent ainsi fin au règne de celui qui alait détroner Giacomo Agostini...Ma répulsion chronique pour les commissaire de piste vient sans doute de là.



Quelques autres images.

Rodney Gould, Angel Nieto et Jarno(surla moto) à Brno 1972


Renzo à gauche et Saarinen à droite, Sachsenring 1972. Destin tragique.


Autographe de Jarno.


Salut Champion.



En vidéo.

10 minutes dans les années 70 dont le Paul Ricard légendaire de 1973.


Admirez aussi la simplicité de ce garçon ainsi que la beauté de Soeli son épouse. tourné à Brünn en 1972.


1973 au Sachsenring(un circuit terrible soi dit en passant !)


Alors là nous sommes gâtés, un film surles 200 miles d'Imola 1973 !
Première partie.


Deuxième partie.


Troisième partie.


Un film de 10 minutes, muet, mais des images superbes.



ANECDOTES PERSONNELLES.

En ce triste jour je ne peux que me souvenir que le dimanche 20 mai 1973 à l'heure de l'accident de Jarno, je promenais une jolie blonde en mini-jupe qui s'appellait Jany et qui aimait se faire peur derrière moi sur ma Suzuki 350 Apache...C'était un si beau dimanche de printemps, elle avait un si joli sourire et rien ne pouvait laisser prévoir ce qui se passait à Monza.
Pourtant, quand je rentrais chez moi, ma mère m'informa d'un accident grave qui serait survenu en Italie et immédiatement j'ai pensé à Jarno...Les infos ultérieures ne firent que confirmer mes craintes.

Alors que j'étais encore marin le 26 janvier 1973, j'avais décidé d'arrêter la marine pour me consacrer à la course de moto dont en passant, j'ignorais quasiment tout. Pour m'instruire un peu, j'achetais régulièrement Moto-Journal et c'est là que j'ai découvert Jarno Saarinen, tout récent champion 250 et dont naturellement la presse spécialisée parlait abondament.
J'ai découvert un type super sympa et je suis tombé sous le charme si je puis dire, j'en fis donc mon idole, un sorte de modèle.
Sa disparition survint alors ue je n'aais pas encore fait un mètre en course, je préparais seulement la saison 74 et je me retrouvais sans idole...
Une motivation de plus.
Mon cuir était le même que le sien et j'eu l'indélicatesse(je ne m'en suis rendu compte que plus tard) de peidre mon casque comme le sien. C'était vraiment pas un truc à faire même si ça partait d'une bonne intention et je m'en suis rendu compte la première fois que j'ai approché des pilotes de course finlandais. Y avait comme un froid et je me sentais pas très bien du tout...
Suite à ça j'ai changé de casque(en fait on m'a volé le Saarinen réplica...) mais j'ai conservé le cuir et faittoute ma "carrière"(3 saisons seulement) avec lui.
Dans le paddock, tout le monde m'appellait Jarno mais la comparaison avec lui s'arrête évidement là, j'étais à 100 lieues d'avoir son talent.
Bref, Saarinen était pour moi comme le fut Senna plus tard, la seule différence étant que je n'ai pas eu le temps d'apprécier le finlandais puisqu'il est mort avant que je l'aie vu courrir et sans que je l'aie jamais approché. En fait, les images filmées ci-plus haut sont la première fois que je le vois "vivre" et que j'entends sa voix.

Un dernier mot pour dire que Soeli est depuis longtemps remariée et que tout va bien pour elle. Nous sommes finalement très peu de choses...

Voilà, merci d'avoir lu.

~~~~^_^~~~~

Et le huitième jour, Dieu créa...
Revenir en haut Aller en bas
Popov62
La fouine
La fouine


Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1706
Age : 48
Localisation : Ch'ti (62)
Humeur : Météorologique

MessageSujet: Re: Les légendes de la vitesse pure   Jeu 21 Mai 2009 - 19:37

Magnifique Dayrton !!!! Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://space-wings.blogspot.com/
 
Les légendes de la vitesse pure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Simus Paradise :: Centrale :: Sports mécaniques-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: