Simus Paradise


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le grand départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ago
Navigateur


Bélier Nombre de messages : 183
Age : 61

MessageSujet: Re: Le grand départ   Ven 18 Jan 2013 - 15:46

Je viens juste de jeter un coup d'oeil ici en venant de ton lien sur le VG et je dois dire que je vais repasser lire tout ca...
Sans flatterie aucune je tiens a te dire que non seulement tu as un style (tu écris bien quoi...) ca je le savais déjà, mais tu as un talent de conteur évident, bravo ! C'est un régal de te lire. Je sais que tu es très secret, mais j'aimerais bien te rencontrer irl un jour...

Le coup du mec qui oublie qu'il ne sait pas nager c'est quand même une sacrée histoire Belge Very Happy moi je dis pas mieux !!!!!

L’expérience de la presque-noyade je l'ai connue aussi il y a une vingtaine d’années sur la plage de la Cote Sauvage a Hossegor (40). Je connais bien les plages des Landes, très bien même, et mon père marin de commerce m'a toujours appris a respecter la mer et a ne rien faire de stupide dans l'eau car la grande bleue peut être terrible. Je n'ai rien fait ce jour la que je n'ai déjà fait mille fois avant et depuis que je suis môme: Rentrer dans l'eau, plonger sous les vagues pour m'éloigner un peu de la cote et ensuite revenir en surfant allonge sur la crête des vagues.... Mais cette fois la je me suis retrouve coince entre deux vagues dans l'impossibilité de continuer a m'éloigner de la cote (un courant sous-marin me repoussait) et incapable d'utiliser les vagues (trop faibles) pour me ramener au bord.... Apres c'est l’enchaînement stupide: Forcer pour essayer de revenir en nageant vers la plage, on se fatigue très vite pour aucun résultat, je suis reste dans l'eau le visage tourne vers la plage pour éviter de prendre les vagues sur la tronche j'ai commencé a appeler a l'aide, mais on s'essouffle vite d'autant plus que chaque vague m'envoyait sous l'eau... j'ai eu la présence d'esprit de me contenter de faire de grands signes avec les bras chaque fois que je remontais a la surface. C’était de plus en plus dur, la fatigue vient vite et profiter d'avoir la tête hors de l'eau pour reprendre quelques bouffées d’oxygène devenait de plus en plus difficile, j'ai vu ma dernière heure arriver... j'ose dire que j'attendais la mort avec soulagement tellement je n'en pouvais plus. Et puis deux surfeurs sont arrives assis sur leur planche, j'ai saisi le poignet de l'un d'eux et je peux te dire que soit ce type me sauvait soit il allait mourir avec moi: Il aurait fallu une hache pour m'obliger a lâcher prise.... Bref les deux gars m'ont ramené au bord et je suis reste une bonne demi-heure a tousser et cracher complètement épuisé. Il a fallu des années avant que je remette un pied dans l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16240
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Le grand départ   Sam 19 Jan 2013 - 5:03

On se sent tout petit c'est clair. Au sujet de la mort qui nous pendait sous le nez, j'y songeais hier encore et me disais que si je m'étais noyé là-bas, dans un pays étranger et à seulement 19 ans, je n'aurais même pas eu mal, seulement peur. Très peur et c'est cette peur-panique qui coupe la respiration bien avant l'eau.

Merci pour les compliments. C'est marrant que tu dises ça car hier en relisant le dernier message, je me disais justement le contraire, je me disais que j'avais perdu cette passion d'écrire en faisant de belles phrases. Rien à voir en effet avec le premier message. C'est vrai que je n'avais que 58 ans quand j'ai écrit ça, j'étais encore un gamin. Maintenant, la décrépitude annoncée s'annonçant sans qu'on l'ait nullement invitée, vous force par sa présence constante et sans cesse plus envahissante à tout reconsidérer.

Old man

PS

Faudra que je range les images là, j'avais oublié que j'avais déjà parlé de ma semi-noyade du 16/12/71(j'ai même failli rephotographier la photo...J'vous l'disais, décrépitude...) or hier j'ai posté des tofs d'avant cette date. Je remanierais sous peu.

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
zephyrage
Grand Prêtre Simulant
Grand Prêtre Simulant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 2548
Age : 46
Humeur : binaire ...

MessageSujet: Re: Le grand départ   Sam 19 Jan 2013 - 21:36

AGO ...

faire du surf sans planche au pays basque ...

je l'ai fait quand je faisais des compét de natation et c'était sportif !!!
quand tu ouvres les yeux quand le rouleau te passes dessus !!! c'est géant ...

quand tu es pris dans le rouleau au mauvais moment, que tu sais plus où est le haut du bas, que tu te racle le nez dans le sable sous les tonnes d'eau qui te bouscules ... là t'es en effet pa bien !!!
ça m'est arrivé aussi !!!
et je m'en sortais que grâce à ma très bonne condition physique de l'époque !!!

maintenant ... je continue à en faire du surf sans planche, juste en maillot de bain, mais plus dans les baïnes de Lacanau !!!
je me limite aux grosses vagues quand il y a eu une tempête la veille en Bretagne par exemple

la gamine me monte sur le dos pour surfer les vagues Smile j'ai une vidéo ... faut que je la retrouve vous allez rigoler !!!
Revenir en haut Aller en bas
Ago
Navigateur


Bélier Nombre de messages : 183
Age : 61

MessageSujet: Re: Le grand départ   Dim 20 Jan 2013 - 13:07

Zef, t'es bien un parigot toi.... les Landes ce n'est pas le Pays Basque même s'il ne se trouve qu'a 30 bornes...
Pour info j'ai commencé a faire du surf en 1971 sur des long boards (y'avait rien d'autre hein...) avec les CRS MNS qui animaient le CLJ (Centre Loisirs Jeunesse) situé au Prevent(orium) au bout de la plage de Capbreton.... Aujourd'hui c'est le Centre Européen de Rééducation réservé aux Sportifs (CERS). Je n’étais pas très doué, et je n'ai pas persisté, mais surfer la vague allongé dessus tous les mômes du coin le faisaient depuis un bon moment je pense. C'est vrai que les arrivées peuvent être fun on mange pas mal de sable et on se fait bien râper mais a 15 ans c'est vraiment tout ce qu'on recherche.

~~~~^_^~~~~

Ago skipper virtuel de Deep Blue II voilier virtuel et polymorphe. mono ou multicoque suivant les courses, virtuelles il va de soi.
Devise "Faut savoir se jeter a l'eau et mouiller sa chemise, surtout quand il n'y a aucun autre risque que celui de sombrer dans le ridicule"
Revenir en haut Aller en bas
zephyrage
Grand Prêtre Simulant
Grand Prêtre Simulant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 2548
Age : 46
Humeur : binaire ...

MessageSujet: Re: Le grand départ   Dim 20 Jan 2013 - 13:14

Evil or Very Mad moi parigot !!! ho l'autre :haha

j'ai retrouvé la vidéo ...

=> elle est ici : http://simus-paradise.forumactif.com/t478p50-super-mixer-videos#27350
Revenir en haut Aller en bas
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16240
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Le grand départ   Mar 25 Nov 2014 - 11:40

Petit passage pour le 43ème anniversaire de mon départ à la marine marchande sur le m/s Montalto de la glorieuse Compagnie Maritime Belge.
La destination était Pointe Noire(Congo Brazzaville) où nous arrivâââmes le 11 décembre 1971, Boma-Matadi-Boma(Zaïre) où nous passaâââmes les fêtes de Noël et célébrâââmes le nouvel an, Hambourg(Allemagne), Rotterdam(Hollande) et Anvers(ou nous revînmes le 2 février 1972).

C'était au temps où, comme on dit, "on a toute la vie devant soi" et je dois dire que considéré depuis le siège que j'occupe actuellement, le point de vue sur cet évènement est sensiblement différent...

Pour le récit du départ, retourner page 1-message 1 !
Ca n'a pas changé !
Laughing

Et pour illustrer aujourd'hui, je me sers d'une image de la webcam d'Anvers. Il y a 43 ans, j'étais un peu plus loin derrière la caméra, quelques centaines de mètres tout au plus, sur le quai 210. Mais il bruinait et le ciel était très bas.


Les jeunes ont pris la relève, aujourd'hui la Marine Marchande c'est sur internet aussi.

http://www.hzs.be/fr/decouvrir-la-hzs/stages-sur-mer


~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16240
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: 44 ans...   Mer 25 Nov 2015 - 16:41

One year later...

Plus le temps passe et plus j'ai l'impression d'être un vieux marin-pêcheur rêvassant sur sa chaise les yeux plongés dans le lointain Océan.
Laughing

"Not yet kamaraden", même si un jour ce sera tout ce que je pourrais encore faire, pour l'heure c'est "not yet" !
:pir

Mais bon, quand même une photo de ce jour, à peu près à l'heure où mes chers parents, accompagnés de ma plus jeune cousine, m'avaient quittés ce jour-là, descendant l'échelle de coupée avec le ventre noué mais se forçant à n'en rien laisser paraître.



A ce jour, j'ai peu parlé de mes parents car je ne me suis pas encore mis à leur place pour en parler, ce que je peux faire maintenant.

Si mon père était de ces hommes que rien ne peut émouvoir, ma mère par contre était sans doute extrêmement angoissée à l'idée d'être séparée de son unique enfant durant des semaines. Elle n'en montra absolument rien durant la journée, ni sur le navire pendant les derniers moments ensemble, ni non plus en descendant ou en faisant un dernier geste de la main au travers de la vitre de l'Opel Rekord de la famille, geste qu'elle m'adressa avec un grand sourire que je vois encore aujourd'hui.
Mais une fois qu'ils n'eurent plus le navire en vue, je ne peux m'empêcher de penser qu'elle a du éclater en sanglot, mon père s'en agaçant probablement plus qu'il ne pouvait songer à la consoler.
Il aura du lui dire des choses banales comme "faut s'y faire, ce n'est plus un enfant" ou "il reviendra t'inquiète pas comme ça", sans que ça ne puisse calmer cette mère qui aurait donné sa vie pour sauver celle de son rejeton.

L'autoroute d'Anvers à Liège durant plus d'une heure aura sans doute eu ce jour-là une allure quelque peu mortuaire. La nuit arriva rapidement et le retour à la maison ce sera sans doute fait pour le reste dans le plus grand silence, avec la radio en fond, histoire de se distraire l'esprit...

Rentrée dans son domaine je gage que Maman n'aura rien pu manger et sera partie se coucher rapidement, non sans avoir écouté avec attention la météo afin de savoir si il risquait d'y avoir "tempête en mer".

Et la vie continua...

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16240
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: 44 ans...   Mer 25 Nov 2015 - 16:42

One year later...

Plus le temps passe et plus j'ai l'impression d'être un vieux marin-pêcheur rêvassant sur sa chaise les yeux plongés dans le lointain Océan de son passé lointain.
Laughing

"Not yet kamaraden", même si un jour ce sera tout ce que je pourrais encore faire, pour l'heure c'est "not yet" !
:pir

Mais bon, quand même une photo de ce jour, à peu près à l'heure où mes chers parents, accompagnés de ma plus jeune cousine, m'avaient quittés ce jour-là, descendant l'échelle de coupée avec le ventre noué mais se forçant à n'en rien laisser paraître.



A ce jour, j'ai peu parlé de mes parents car je ne me suis pas encore mis à leur place pour en parler, ce que je peux faire maintenant.

Si mon père était de ces hommes que rien ne peut émouvoir, ma mère par contre était sans doute extrêmement angoissée à l'idée d'être séparée de son unique enfant durant des semaines. Elle n'en montra absolument rien durant la journée, ni sur le navire pendant les derniers moments ensemble, ni non plus en descendant ou en faisant un dernier geste de la main au travers de la vitre de l'Opel Rekord de la famille, geste qu'elle m'adressa avec un grand sourire que je vois encore aujourd'hui.
Mais une fois qu'ils n'eurent plus le navire en vue, je ne peux m'empêcher de penser qu'elle a du éclater en sanglot, mon père s'en agaçant probablement plus qu'il ne pouvait songer à la consoler.
Il aura du lui dire des choses banales comme "faut s'y faire, ce n'est plus un enfant" ou "il reviendra t'inquiète pas comme ça", sans que ça ne puisse calmer cette mère qui aurait donné sa vie pour sauver celle de son rejeton.

L'autoroute d'Anvers à Liège durant plus d'une heure aura sans doute eu ce jour-là une allure quelque peu mortuaire. La nuit arriva rapidement et le retour à la maison ce sera sans doute fait pour le reste dans le plus grand silence, avec la radio en fond, histoire de se distraire l'esprit...

Rentrée dans son domaine je gage que Maman n'aura rien pu manger et sera partie se coucher rapidement, non sans avoir écouté avec attention la météo afin de savoir si il risquait d'y avoir "tempête en mer".

Et la vie continua...

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
 
Le grand départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Simus Paradise :: Centrale :: Niaiseries-
Sauter vers: