Simus Paradise


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 EDDY MERCKX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16291
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: EDDY MERCKX   Jeu 26 Avr 2012 - 18:43

En cette heure grave pour toi, où un misérable gratte-papier se met en tête de faire des misères à notre icône nationale, il faut bien te dire Eddy, que même si on t'accusait d'avoir assassiné le pape ou fait exploser la Lune, nous serions toujours fans inconditionnels de toi pour les merveilleux et innombrables moments que tu nous as fait vivre par ton talent, ta force et surtout, surtout, par ton courage.
Nous étions si petits et tu nous as rendus si grands.
Reconnaissance éternelle pour toi.
Aussi pour nous tes supporters, qui sommes peut-être aussi un peu tes amis dans ton coeur, à jamais tu es et resteras le symbole du courage et de la volonté de vaincre.

Ce sujet est donc pour toi et pour commencer, un bel hommage à ta volonté et à ton courage.



A suivre.

Les coureurs dans le peloton, ils roulaient sur la route du Tour de France.
Eddy lui, il le gagnait.


Vélo

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.


Dernière édition par Dee Michael le Dim 30 Déc 2012 - 21:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16291
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Eddy Merckx en 1961   Jeu 3 Mai 2012 - 10:53

Eddy Merckx est né le 17 juin 1945 à Meensel Kiezegem.
Les flamands prétendent souvent qu'Eddy est flamand car son père est flamand. Mais bon, sa mère était francophone quand-même.
De toute façon, en 1945 il n'y avait que des belges et on peut dire je crois qu'Eddy est une icône nationale et non linguistique.

Une des plus anciennes photos d'Eddy remonte à sa 6ème année primaire.
C'était au Collège Champagnat à Auderghem en 1957.
En ce temps-là, une fois arrivé vers la fin de l'année et donc du cycle primaire, le photographe passait dans l'école et immortalisait les galapiats, les figeant sur le papier pour la postérité.
Eddy est donc sur cette photo, c'est le deuxième par la gauche à l'arrière.

Eddy en 6ème primaire.


Quatre ans plus tard, le 16 juillet 1961, Eddy participe à sa toute première course, c'était à Laeken.
Mais la grande première, 'sa' première, toute première victoire officielle, ce fut 13 courses plus tard, le 1er octobre 1961 à Petit-Enghien chez les débutants donc.

Voici une photo de ce jour mémorable capturée et on lui rend grâce de l'avoir fait, par la maman d'Eddy qui a voulu immortaliser la première victoire de son fiston.

Eddy et la miss, Marianne Leyre.


Le Cannibale venait de naître.
Ainsi commença le calcul des victoires pour le meilleur cycliste de tous les temps qui allait monter le total à 625 et encore je suis sûr qu'on en a oubliées !

Mais, ce succès jouit aussi d’une magnifique anecdote.
Ce jour-là, Marianne Leyre, la fille du commandant de gendarmerie qui faisait partie du comité d’organisation de la course, est là par hasard. Elle n’a cure de la course cycliste. Son petit ami, coiffeur de son état, vient de tester sur elle une couleur noire alors qu’elle est blonde.

A l’arrivée de la course, son père bondit sur elle: il pensait que les "miss des bistrots" comme on les appelait à l’époque, seraient là pour remettre le bouquet au vainqueur. Mais il n'y a personne de prévu et le père de Marianne ordonne alors à sa fille de remettre les fleurs au futur plus grand champion de tous les temps.

Ce cliché a été pris par quelqu'un qui n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de Jenny Pittomvils, la maman d’Eddy.
Elle accorda sa dernière interview en 2005 pour la seule biographie autorisée d’Eddy Merckx*.

Lisons-là:

"En été, il s’était arrangé pour ne pas partir en vacances avec nous à la mer afin d’aider son père à l’épicerie. En réalité, pendant ce temps, quand ils avaient fini de travailler, ils allaient voir des courses. C’est ainsi que mon mari a autorisé Eddy à prendre une licence à la LVB afin de participer à sa première course à Laeken où ils sont partis en taxi, vous imaginez ! Eddy gagnait la confiance de son père, lui-même passionné de vélo, en travaillant à l’épicerie, en livrant les commandes à vélo, bien sûr."
Ainsi est née la légende bien réelle d'Eddy Merckx.

*: "Tout Eddy"(Jourdan Editeur, 2006).

50 ans plus tard, en 2011, Eddy parlait ainsi de sa première victoire:

Eddy, racontez-nous, ce premier octobre 1961 ?

Vous vous rendez compte, un demi-siècle déjà ! Une seule certitude, c’était un dimanche. Mes parents fermaient l’épicerie vers 11h45 puis ensuite nous partions en voiture. C’était une épopée pour aller aux courses ! Je me souviens m’être habillé dans un bistrot, puis d’un coureur qui était parti et derrière lequel je me suis positionné, il semblait fort. Puis il a crevé, j’ai continué tout seul et j’ai gagné en solitaire.

Le parcours était-il difficile ?

Je ne pense pas. Je me souviens de pavés et de la grand route, qui existe toujours d’ailleurs, et où se situait l’arrivée.

Combien de temps aviez-vous attendu avant de vous imposer ?

C’était ma 13e course, ce n’est pas compliqué. J’avais commencé à Laeken en juillet où c’était difficile car le parcours était sinueux, il y avait des pavés et je n’étais pas encore habitué à rouler là-dessus. Comme il y avait de nombreuses chutes, j’avais choisi d’être prudent. Le chiffre 13, d’ailleurs, aura de l’importance par la suite.

C’est-à-dire ?

Eh bien au terme de ma treizième course de l’année 1962, comme en 1961, j’ai été sacré champion de Belgique des débutants à Libramont. Et le 13 avril 1962, cela j’en suis moins fier, fut le dernier jour de ma vie à l’école. Je venais de recommencer ma troisième (la quatrième année à l’époque) et je souffrais toujours autant dans une discipline : la dissertation. Je sais que mes parents en étaient peinés mais je leur ai promis de gagner tout ce que je pouvais s’ils me laissaient faire du vélo mon métier.

Quelle bénédiction pour le sport belge que vous n’aimiez pas les dissertations !

Je devais rendre un travail à la fin des vacances de Pâques mais le préfet ne l’a jamais reçu ! Ma vie était faite pour le vélo, je le savais depuis quelques années mais c’était compliqué de convaincre ses parents même si sans eux, je n’aurais jamais été coureur car mon père était un passionné, c’est lui qui m’a emmené voir mes premières courses, les Six jours, Paris-Bruxelles. On suivait Guillaume Michiels, qui deviendra mon mentor, mon soigneur. D’ailleurs, le maillot avec lequel je gagne à Petit-Enghien m’avait été donné par Guillaume qui avait roulé pour Faema, ma future formation, et qui avait appartenu à Emile Daems, vous imaginez le parcours. C’était une vareuse brodée. J’avais enlevé les lettres de Faema (NDLR : dont on dira plus tard, « Faites Attention, Eddy Merckx Arrive »).

Est-il vrai que vous avez revu la jeune femme qui vous a remis votre premier bouquet ?

Absolument. Sauf qu’elle n’était pas brune mais blonde, qu’elle portait des lentilles et non plus des lunettes

(Interview retrouvée dans le journal "Le Soir")

1961

23 juin: obtient sa licence de débutant.

16 juillet: 6ème à Laeken(première course)
23 juillet: abandon à Koebeek-Lo
30 juillet: abandon à Blanden
13 août: 11ème à Rhode Ste Genèse
15 août: 17ème à Rhode Ste Genèse
20 août: 7ème à Jodoigne
24 août: abandon à Meensel-Kiezegem
27 août: Abandon à Humbeek
2 septembre: 3ème à Etterbeek
10 septembre: 3ème à Waterloo
17 septembre: 11ème à Wavre
24 septembre: 11ème à Sint Joris-Winge
1er octobre: 1er à Petit-Enghien
8 octobre: 18ème à Courtrai-Dutsel

Coupe

A suivre.
Vélo

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.


Dernière édition par Dee Michael le Dim 30 Déc 2012 - 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16291
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: EDDY MERCKX   Lun 7 Mai 2012 - 16:50

En 1962, Eddy Merckx remportera 23 victoires dont le championnat de Belgique débutants à Libramont !

1962

11 mars: 1er à Haacht
18 mars: 1er à Halle
31 mars: 1er à Beersel
8 avril: 1er à Roux
29 avril: 1er à Haacht
1er mai: 1er à Halle
6 mai: 1er à Anderlecht
20 mai: 1er à Schaffen
27 mai: 1er à Gelrode
17 juin: 1er àSt Laureins-Berchem
20 juin: 1er à Mons
24 juin: 1er à Rhode St Genèse
2 juillet: 1er à Woluwé
15 juillet: Champion de Belgique à Libramont
22 juillet: 1er à Aspelare
28 juillet: 1er à Hever
13 août: 1er à Limelette
16 août: 1er à Huldenberg
19 août: 1er à La Gleize
3 septembre: 1er à Vrouw-Lombeek
8 septembre: 1er à Vilvoorde
15 septembre: 1er à Schepdaal
24 septembre: 1er à Wavre

Premier titre pour Eddy Merckx: champion de Belgique des débutants 1962.


A suivre, en construction.
Vélo

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
 
EDDY MERCKX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Simus Paradise :: Centrale :: Cyclisme-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: