Simus Paradise


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Courses 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Sam 4 Avr 2015 - 13:27

La semaine sainte du cyclisme !

Voilà une citation de l'article à suivre, que je ne vais jamais plus oublier tant elle est formidable !
Et cet article, si je le mets ici et pas dans "Généralité cyclisme", c'est parce que non seulement il est particulier mais en plus se rapporte au Tour des Flandres dont l'édition 2015 aura lieu demain.

Je vous laisse savourez ça, en compagnie du "Lion des Flandres".

On a retrouvé… Johan Museeuw !

Tour des Flandres le premier dimanche d’avril, Paris-Roubaix le suivant. Chaque année, dans la foulée du christianisme, le cyclisme a droit à sa Semaine Sainte avec l’enchaînement de ces deux courses centenaires. C’est au cœur du plat pays, où le vélo est une religion, qu’on a retrouvé celui qui en fut le prophète: Johan Museeuw. Tour des Flandres en 1993, 1995 et 1998, Paris-Roubaix en 1996, 2000 et 2002, même Eddy Merckx n’a pas gagné aussi souvent sur ces routes pavées.

A bientôt 50 ans, Museeuw n’a peut-être plus l’âge de courir, mais il est toujours affûté et n’a pas cessé d’arpenter ces chemins à la beauté simple, dont il connaît chaque virage, chaque pavé, chaque nid-de-poule. Plus d’une dizaine de fois par an, l’ancien champion belge refait le Tour des Flandres et Paris-Roubaix en emmenant dans sa roue les "élèves" de la Museeuw Cycling Academy, à savoir des amateurs venus du monde entier pour découvrir ces routes en compagnie de la légende.


Johan Museeuw, le 5 avril 1998, dans le mur de Grammont, ascension mythique et ultime difficulté du Tour des Flandres qu'il remporte cette année-là pour la troisième et dernière fois, égalant ainsi le record de victoires (qui tient toujours) dans cette épreuve.

Johan Museeuw, à l’époque, c’était la gueule ouverte et la face boueuse, plié sur son vélo dans la fureur de ces courses extrêmes. Alors c’est presque surprenant de le découvrir tout propre(NDR: lol !), dans le moelleux d’un hôtel chic de la banlieue de Bruges, à dix kilomètres de sa ville natale, et cinquante du Vieux-Quaremont ou du Paterberg, ces monts des Ardennes flamandes qui ont fait de lui le "Lion des Flandres" et qui s’apprêtent à esquinter le peloton dimanche 5 avril.

Il y a vingt ans, l’arrivée du printemps signifiait le début de la saison des classiques, l’essence même du vélo pour les Flandriens comme Museeuw qui accordent plus d’importance à ces courses d’un jour qu’au Tour de France. Désormais, c’est la saison des interviews. Quasiment quotidiennes entre Het Nieuwsblad (28 février) et Paris-Roubaix (12 avril), une contrainte dont l’ancien champion s’accommode volontiers, étant entendu, dit-il d’une voix fluette, avec l’accent flamand qui roule les r, que "si personne ne veut te voir, c’est que ta carrière n’a pas été terrible".

On peut affirmer sans risque que celle de Johan Museeuw l’a été, dans les deux sens antinomiques du terme. L’homme au bandana, explosif dans sa jeunesse, de plus en plus puissant avec l’âge, fut l’incarnation du cyclisme en tant que sport de tous les excès, flamboyants ou obscurs, au fil d’un parcours rocambolesque.

Museeuw n’était pas le plus élégant sur un vélo (et on ne parle pas seulement du maillot de la Mapei et de ses incompréhensibles cubes multicolores), mais cela n’a jamais été un critère pour gagner, surtout pas sur les pavés, qui l’ont couronné plus souvent qu’à son tour(il savait aussi gagner sur le bitume: Paris-Tours 1993, Amstel Gold Race 1994, championnat du monde 1996, ou encore deux étapes du Tour de France 1990, devant le Mont-Saint-Michel et sur les Champs-Elysées, l'appel des pavés sans doute dans ce dernier cas...).

S’il les a conquis, Museeuw a tout de même payé un lourd tribut à ces pavés du nord. En 1998, deux ans après la légère polémique de sa première victoire à Roubaix – devant deux coéquipiers qui l’avaient laissé gagner sans disputer le sprint, sur ordre du patron de l’équipe –, ceux de la trouée d’Arenberg manquent de lui coûter une jambe: "On arrivait à 50 à l’heure, il y avait de la merde haut comme ça sur les pavés, j’ai glissé. Sur le coup, avec l’adrénaline, j’ai rien senti, j’ai voulu repartir. Je me suis relevé, et là, j’ai regardé mon genou. C’était tout ouvert, on voyait l’os. J’ai dit 'Putain, c’est quoi ?'.C’était une rotule brisée en quatre...".

"Le problème, c’est que j’ai chuté dans de la merde de cheval et ça s’est infecté. Pendant huit jours, les médecins se demandaient s’ils allaient m’amputer. Le huitième jour, ils ont trouvé le bon antibiotique."

Deux ans plus tard, Museeuw s’impose en solitaire à Roubaix et franchit la ligne d’arrivée en pointant du doigt son genou gauche comme d’autres lèvent les bras au ciel.


Museeuw est un miraculé, mais il a aussi failli perdre la foi. Comme en 1994, lorsqu’il termine deuxième du Tour des Flandres, devancé de 7 millimètres par Gianni Bugno après 268 kilomètres de course. Ou en 2002, encore sur le Tour des Flandres, où il termine encore deuxième, alors qu’il aurait pu en devenir le recordman de victoires. Dans le feu de la déception, il jure alors qu’il ne remontera plus sur un vélo.

La semaine suivante, il s’adjuge Paris-Roubaix pour la troisième fois. Et ce jour-là, quand il déboule seul sur le vélodrome, sa décision est prise, ce sera son dernier tour et demi de piste, à 36 ans. "Je me suis dit 'OK, je m’arrête derrière la ligne, je descends de mon vélo, je le suspends symboliquement à un crochet, et c’est fini'. Et puis dix mètres avant l’arrivée, je me suis dit 'Putain non, j’arrête pas, je peux pas'. J’aimais encore trop le cyclisme, j’aimais encore trop être le champion. Et personne ne m’a dit 'Johan, c’est mieux que tu arrêtes maintenant' mais ça aurait été mieux, pour tout le monde, oui. Je regrette de ne pas avoir dit 'C’est fini'...

Cela aurait peut-être évité au Lion des Flandres quelques coups de griffe dans le visage. "J’ai eu de grands problèmes", dit-il pour résumer cette période infernale de sa vie. En 2003, alors qu’elle enquête sur un trafic d’hormones dans le milieu bovin, la police belge tombe sur des SMS échangés entre le vétérinaire José Landuyt et plusieurs cyclistes, dont Johan Museeuw, que Landuyt approvisionnait en "guêpes" et en "tartines"(c’est ainsi qu’étaient désignés les produits dopants dans leurs échanges). La glorieuse épopée sportive s’achève dans la chronique judiciaire: suspendu deux ans par la Fédération belge de cyclisme en 2004, puis condamné à dix mois de prison avec sursis en 2008.

Johan Museeuw n’est certainement pas le premier à avoir "bricolé". Mais il est le premier à le confesser  dans un livre paru en 2009 ("Museeuw parle. De lion à proie" uniquement en flamand). Museeuw y avoue avoir triché lors de la dernière année de sa carrière: "Je n’arrivais pas à quitter le cyclisme. J’étais le roi et je voulais rester sur le trône. C’est à ce moment-là que je me suis tourné vers l’EPO...".

Aujourd’hui, Museeuw laisse entendre que les années d’avant aussi la majeure partie du peloton était concernée par le dopage. "Le problème de notre génération, c’est qu’on pensait que c’était normal, on pensait que c’était comme prendre du café le matin. On a fait des erreurs, je suis d’accord, mais à l’époque, c’était difficile de dire non. Aujourd’hui, c’est nécessaire de dire non. Aujourd’hui, si vous dites oui, c’est que vous êtes un fou". Aujourd’hui, "le cyclisme a changé", Museeuw en est persuadé. Ce qui ne l’empêche pas de rester méfiant: "J’espère que je pourrai regarder en arrière dans dix ans, et me dire que je ne me suis pas trompé".

S’il regarde aujourd’hui dix ans en arrière, Museeuw reverra des moments pénibles. La difficulté du retour à la vie normale après la vie de champion. L’opprobre à la suite de l’affaire Landuyt. Le rejet de ceux qui l’accusent d’avoir craché dans la soupe avec son livre. La disparition des "amis" qui l’entouraient quand il était au sommet. Le divorce avec la mère de ses deux enfants. Le licenciement de l’entreprise qui fabrique les vélos à son nom, Museeuw Bikes, avec qui il est en procès.

Mais son existence est rendue confortable par l’argent de ses contrats qu’il a judicieusement investi et continue à tourner autour de la petite reine. En plus de faire découvrir le Tour des Flandres et Paris-Roubaix aux cyclotouristes, Johan Museeuw dispense bonne parole et conseils tactiques dans une école de cyclisme d’Ostende trois jours par semaine. Il travaille pour l’organisation des classiques flandriennes, tient une chronique dans le journal Het Nieuwsblad et couve son plus jeune fils, Stefano(17 ans), apprenti cycliste qui roule dans les traces de son père.

"J’ai passé un moment difficile, il y a eu des turbulences, mais maintenant, tout s’est calmé", dit-il. Plus de secteurs pavés à l’horizon, la route est de nouveau praticable. Et Johan Museeuw l’assure: "Je suis toujours le Lion des Flandres pour tout le monde".



Article 'Le Monde' remis en forme par Dee Michael pour Simus-Paradise.

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Dim 5 Avr 2015 - 15:36

Pas à dire mais si cette édition 2015 reste dans les mémoires, ça ne sera sans doute pas pour le scenario proposé. Ce fut froid, comme ce printemps, un printemps norvégien glacé et portant le nom d'Alexander Kristof, vainqueur devant Nikki Terpstra et Greg Van Avermaet, de cette  99ème édition du Tour des Flandres.

Ce qu'on retiendra de la version 2015, à mon avis ce sera surtout:

-l'absence de Tom Boonen et Fabian Cancellara qui donna à ce Ronde des airs de récréation sauvage, aucune stratégie des équipes excepté chez Lotto où on a sans cesse tenté de dynamiter la course, mais vainement.
-une voiture shimano qui renverse un coureur en le dépassant puis qui, plus loin, percute une voiture de la FDJ qui s'arrêtait pour dépanner Sébastien Chavanel, le choc propulsant la voiture contre le coureur arrêté qui s'envole et retombe lourdement.

La course féminine était presque plus intéressante et la victoire est revenue dans les larmes à Elisa Longo Borghini qui franchi la ligne en solitaire avec 43" d'avance.
Faut les voir dans le Paterberg ces filles, loin des caméra, donner leur dernier souffle pour ne pas se faire décrocher. Ca vaut au moins, au moins autant que le Ronde des gosses surpayés et frimeurs.
Notez aussi la belle place de la championne du monde, Pauline, toujours là !




Franchement, j'aurais préféré voir la course des femmes en direct et n'avoir que les résultats des élites hommes.
Dimanche prochain, "L'enfer du Nord", Paris -Roubaix.
Espérons qu'il soit moins insipide que la course d'aujourd'hui.

CB furax

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Lun 6 Avr 2015 - 11:15

Dimanche ce sera donc Paris-Roubaix.
Visite du site officiel(c'est celui du Tour deFrance).
http://www.letour.fr/indexPRX_fr.html

A suivre !
CowBoy

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Mer 8 Avr 2015 - 10:12

Une petite reconnaissance d'un tronçon de Paris-Roubais.
Ici à marée basse...



Avec toute cette eau, j'hésite à dire que ça va chauffer...

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Sam 11 Avr 2015 - 11:55

En prélude à la course qui aura lieu demain, quelques images de ces grands qui ont forgé la légende de Paris-Roubaix.

Rik Van Looy(ici en 1963 lorsqu'il fut battu par son équipier), trois victoires, une seconde place.


Eddy Merckx(ici en 1973), trois victoires.


Bernard Hinault grimaçant de douleur mais se battant pour faire honneur au maillot de champion du monde(sans pub) qu'il porte(1981).


Pour moi la plus terrible image de l'enfer du Nord, Marc Madiot(ici en 1985), deux victoires dans la douleur.


Quand la boue est au rendez-vous, c'est pas que quelques gouttes, c'est un océan de boue, c'est Verdun !
Sean Kelly 1986.


Un autre géant de Paris-Roubais, le sympathique Gilbert Duclos-Lassalle vainqueur en 1992 et 1993 après avoir été 2ème en 1980 et 1983, un pur exploit.


Autant que Tom Bonen et ses 4 victoires, Fabian Cancellara et ses 3 succès sont indisosciable de Paris-Roubais.


Retrouvez toutes les stats de Paris-Roubais sur Wikipedia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paris-Roubaix

Vivement demain, pas de pluie prévue mais un peu de vent et peu de chaleur.
CowBoy

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Dim 12 Avr 2015 - 14:38



Victoire de John Degenkolb qui règle un sprint de 7 coureurs !
Du jamais vu(ou alors pas souvent) à Paris Roubais !

Oufti !!!

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Lun 13 Avr 2015 - 12:46

Quelques images de Paris-Roubaix.

Thomas a voulu monter sur le trottoir et y est arrivé mais pas comme il l'entendait !


Les idiots qui ont franchi la barrière mériteraient un carton rouge pendant 6 mois.
Et d'autant plus inutile que le règlement prévoit dans un tel cas, une neutralisation des avantagés.


Enfin bon, on avait déjà vu ça hein...

Laughing

Et même bien avant 1974 !

Oufti !!!

Paris-Roubaix, course sur route ou cyclo-cross ?


Jürgen Roelants(en rouge) a fait belle impression, on a même bien cru qu'il allait gagner mais il s'est soudain effondré sur un secteur pavé particulièrement éprouvant pour les jambes.


Et le classement.


CowBoy

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Mar 28 Avr 2015 - 17:13

On arrive dans les courses par étape avec le 69ème tour de Romandie qui démarrait ce jour par un clm par équipe. Faudra apprendre aux vaudois à faire un site internet car le leur est vraiment pénible à consulter...

http://www.tourderomandie.ch/

Enfin, quand ils disent "Tour", c'est sans doute pour rire, ça n'a rien d'un tour, c'est plutôt une succession de kermesses à caractère commercial du genre de ce qui va tuer le cyclisme et le rabaisser au rang d'accessoire de marketing publicitaire.
Voici ce qu'ils appellent un "tour" de nos jours...


Lamentable.

Bref, au terme d'une course sans doute fort peu passionnante et que je n'ai pas suivie, c'est Sky qui remporte la course ce qui place Thomas en leader provisoire.

A suivre.
CowBoy

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.


Dernière édition par Dee Michael le Mer 29 Avr 2015 - 13:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Mer 29 Avr 2015 - 13:46

L'étape du jour sera déjà une belle étape de montagne.



Tidjuti, ils vont monter tout ça ?
:mipom

Ouais et je parie qu'ils vont lancer quelques coureurs en échappée avec pas plus de 2/3 minutes d'avance histoire de maintenir un faux suspens et laisser croire que les favoris seront battus. Puis à 5 km il y aura un regroupement général. Si c'est en montagne, à 800 mètres de l'arrivée une attaque du favori qui gagnera et endossera le maillot publicitaire de leader. Si c'est à plat, un sprint massif.

Le cyclisme professionnel ?
C'est simple...

EDIT

Ben voilà: scenario confirmé et victoire de Michael Albasini.
BG Suisse


Désolé, j'ai pas pu trouver une photo de lui bien rasé...
Rolling Eyes

Faudrait rappeler BIC pour sponsoriser le podium peut-être ?

~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
Dany
Eternel enfant
Eternel enfant


Masculin
Bélier Nombre de messages : 16264
Age : 64
Localisation : En mer
Humeur : Vendéeglobienne

MessageSujet: Re: Courses 2015   Jeu 30 Avr 2015 - 13:27

Nairo QUintana en interview.


Vincenzo Nibali à l"interview.


Le profil du jour.


CowBoy


~~~~^_^~~~~

______________________Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer.

__________________________________Mon vélo c'est ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
https://vimeo.com/chisum/videos
 
Courses 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Simus Paradise :: Centrale :: Cyclisme-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: